"Une Nuit à Bali", une marque de cosmétiques 100% naturels qui parle d’éthique…

« Une Nuit à Bali » est une marque haut de gamme de parfums et de cosmétiques 100% naturels, dédiés au corps. Chaque ingrédient, puisé dans la richesse végétale de Bali, a été choisi avec minutie, authenticité et rareté pour purifier, nettoyer, soigner, sublimer et parfumer la peau. Voilà ce que nous annonce en Home de son site Internet, la marque « Une nuit à Bali ».
Séduite par son petit nom évocateur et le raffinement de ses packs, j’ai voulu savoir ce qui se cachait derrière cette marque fraîchement apparue sur le marché du naturel. Et c’est là que j’ai aperçu l’onglet « L’Ethique » qui forcément a attisé ma curiosité, étant donné la thématique de mon blog que j’ai baptisé Génération Cosméthique !

 

 

 

Je découvre alors au fil de ma lecture que la marque estime « le XXIème siècle comme l’ère de la responsabilisation », je commence à sourire (de satisfaction), et que  » s’il est un domaine qui nous tient tout particulièrement à cœur, c’est celui du respect : respect du consommateur, respect de la peau et respect de l’environnement ». Alors là, je jubile. Il manque juste, le respect de soi-même. On ne pouvait pas donner une meilleure définition à la cosméthique. Je poursuis et je lis « Dès l’origine de notre réflexion jusqu’à l’aboutissement de notre projet, cet engagement ne nous a pas quittés. Nous avons fait des choix et développé une éthique que nous tenions à vous expliquer. » Expliquer son éthique aux consommateurs, voilà qui est intelligent. L’assumer, c’est encore mieux !
> On y découvre alors pourquoi le choix de la naturalité, comment au fil des années, on est passé du naturel au synthétique (alors que maintenant on cherche à y revenir, non mais franchement, on marche sur la tête) pour créer des formules au toucher divin mais au détriment d’ingrédients utiles à la peau. On y lit une déconstruction du brainwashing que l’on nous fait subir depuis des tas d’années…
> On y découvre comment l’aspect sécurité est abordé sans cacher les contraintes occasionnées par les produits naturels. On aime la transparence de la marque !  
> On y découvre pourquoi le choix de la protection de l’environnement. Une allusion aux problématiques des micro-billes polluantes pour les Océans, deuxièmes poumons de la Terre (après les forêts), y est abordée. Un peu mince la partie même si on adhère au sujet mis en évidence (à retrouver sur un ancien article ICI). Et enfin, on découvre comment la marque tend vers la neutralité en carbone à travers ses diverses initiatives. Et notamment son adhésion au programme Action Carbone de la Fondation GoodPlanet qui lui permet de compenser ses émissions de CO2 à travers des projets de développement. La marque modeste et humble précise au passage « Nous ne prétendons pas être irréprochables mais nous assumons de faire le maximum pour tendre vers un idéal. » Bien dit ! Et la page se termine par :
« Etre responsable c’est être mû par l’envie de faire changer les choses, les mentalités et d’agir dans le bon sens »

Laisser un commentaire