Rencontre avec la créatrice des cosmétofluides "Les Douces Angevines"

 » C’est un trou de verdure où chante une rivière « . Qui mieux qu’Arthur Rimbaud et son « Dormeur du Val », pour mettre des mots sur un paysage ? Celui-là se trouve à Soucelles, au cœur des Basses vallées angevines. Il y a une quinzaine d’années, c’est ici que Michèle Cros, la créatrice de la marque de cosmétofluides « Les Douces Angevines « , a choisi de poser ses valises, dans une maison surplombant le Loir : « C’est un paysage magnifique en toutes saisons, même l’hiver, lorsque l’eau recouvre les vallées environnantes, à perte de vue ». Lire la suite
Crédit photo : Fabien Tijou

Laisser un commentaire