Des parfums pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer à se souvenir…

Certaines odeurs ont le pouvoir Proustien de ramener des souvenirs vivants. C’est de ce constat que sont nés les parfums de la gamme « Scent of Departure », conçue en capturant l’odeur de plusieurs villes. Basé sur ce concept, le kit de fragrances « Smell a Memory » a pour objectif d’agir comme un détecteur de souvenir pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et souffrant de démence.

En travaillant avec le créateur de parfum basé à Singapour, Givaudan, l’agence de création JWT a créé une boîte sur mesure contenant plusieurs parfums qui auraient une résonance personnelle avec les patients en fonction de leur histoire familiale, leur origine ethnique, leur âge et leurs histoires personnelles. L’équipe a collaboré avec des centres de soins infirmiers à Singapour pour créer ces parfums, auxquels ont été donnés des noms évocateurs tels que Bedtime Stories (Histoires pour s’endormir), Mom’s Cooking (La cuisine de Maman), Prayer (Prière) et School Days (Jours d’Ecole). Pour développer ce kit, Givaudan a opté pour des odeurs caractéristiques de Singapour, telles que les plantes, les épices, le café et l’encens. Cette expérience a permis de constater que ces odeurs avaient le pouvoir de ressusciter des souvenirs et des émotions associées au passé, et de ramener quelques patients à eux-mêmes, pendant un certain temps.

JWT souhaite désormais mettre les kits à disposition de deux des plus grands hôpitaux de Singapour en guise de service de thérapie pour les patients âgés souffrants de maladies telles que la démence. Ainsi, ces travaux expérimentaux laissent présager de nouvelles perspectives intéressantes pour le parfum. Et vous, quels types de parfums aimeriez-vous voir naître demain ?

2 réponses à "Des parfums pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer à se souvenir…"

  1. beauty Daily secret
    beauty Daily secret 5 années plus tôt. .Répondre

    Si seulement ça pouvait aider à comprendre et résoudre cette maladie. Merci pour cet article très intéressant!

  2. Carole Marchais
    Carole Marchais 5 années plus tôt. .Répondre

    Oui, espérons tout du moins que ça y participe car les parfums ne sont pas des médicaments à proprement parler, même si on peut imaginer qu’ils le deviennent dans ce cas précis. En tout cas, il semblerait qu’ils aient de potentielles vertus de « mieux-être » …

Laisser un commentaire