Le salon de Beauté social Joséphine, un chemin vers la réinsertion

Malgré les derniers chiffres du chômage révélés il y quelques semaines, le contexte économique actuel reste incertain et complexe. Les femmes sont malheureusement les plus touchées par la précarité, elle doivent faire face devant cette grande vulnérabilité et garder la tête haute.

Dans la conjoncture actuelle, il est très difficile de sʼen sortir sans solidarité. La raison dʼêtre de Joséphine part du constat que la reconstruction ne peut se faire sans regagner lʼestime de soi, notamment au travers des premiers gestes de beauté…

Un nouveau départ
Face à cette réalité économique et sociétale, Lucia Iraci, véritable philanthrope, a vite compris quʼil fallait venir en aide à ces femmes en grande précarité pour leur donner le droit de rebondir et leur offrir un avenir différent. « Jʼai constaté que lʼapparence est très importante lorsquʼon cherche un emploi. La beauté est un droit élémentaire et facilite la réinsertion » explique Lucia Iraci présidente de lʼassociation Joséphine pour la beauté des femmes.

En 2011, le premier salon de beauté social ouvrait ses portes. Cʼest lʼendroit dʼune possible reconstruction, dʼun nouveau départ où les femmes trouvent accueil et écoute.

Depuis lʼouverture, Joséphine Paris a accueilli plus de 3000 femmes, 20 % dʼentre elles ont à ce jour retrouvé du travail. Ce résultat a encouragé Lucia et toute son équipe à ouvrir le deuxième salon Joséphine…

Joséphine Tours fête ses 1 an
«Les trente premières secondes dʼun entretien sont les plus importantes… Grâce à Joséphine, jʼai signé mon CDI il y a quelques semaines. Je mʼen suis sortie, ils mʼont écoutée, soutenue dans ma démarche. Joséphine continue à me prêter des vêtements. Un grand merci. » S.A cliente de Joséphine.

Depuis lʼouverture de Joséphine Tours il y a un an, plus de 1200 femmes ont été reçues dont 26 ont retrouvé un travail pérenne. « Nous nʼavons pas la prétention de dire que cʼest uniquement grâce à Joséphine. Mais il est certain que le salon et les services proposés les ont aidées à retrouver confiance en elles, lʼenvie et la force de repartir sur le chemin du travail. Nous travaillons à la réhabilitation sociale et ça marche ! »

De nombreuses associations tourangelles et des bénévoles se sont associés à ce projet pour développer différents ateliers : atelier de coaching, sophrologie, relaxation…

Le Salon Joséphine est un lieu de partage qui, au delà des soins de beauté pratiqués, offre un soutien moral permanent pour que ces femmes se réintègrent dans les meilleures conditions.

Joséphine nʼa pas encore fini de cheminer… Devant ce succès, Lucia Iraci souhaite poursuivre cette dynamique en 2014 par dʼautres projets : lʼouverture de nouveaux salons Joséphine.

Et moi, je dis Bravo à Joséphine pour cette belle initiative, c’est ça la vraie beauté, celle qui vient du coeur..!
{Extrait d’un Communiqué de presse}

Laisser un commentaire