Cosmetic Valley, les dernières récompenses

Les acteurs de la filière parfumerie-cosmétique de la Cosmetic Valley continuent leur progression en faveur du développement durable. Regroupant une quinzaine de parfumeurs, près de 800 entreprises sous-traitantes, six universités, 200 laboratoires de recherche, leurs efforts constituent un approfondissement de ce qui est déjà mis en place par de nombreuses entreprises qui ont obtenu des certifications Iso 14 000 et Iso 26 000.

 

Comme chaque année, en décembre 2012, des lauréats ont été récompensés pour leurs nouveaux engagements ou leurs améliorations sur certains des critères de la charte. Parmi ces derniers, on notera tout particulièrement:
> Le groupe Alban Muller, spécialisé dans la recherche et le développement des principes actifs d’origine végétale. Sa récompense concerne ses actions en faveur de l’environnement :
– la relocalisation de la culture de plantes en France (camomille, chardon marie…),
– l’ouverture d’un herboretum pour sensibiliser la population à la biodiversité
– le lancement de nouvelles gammes d’extraits végétaux, sans conservateur synthétique.
Mais aussi en faveur d’aspects sociaux comme :
– une politique de promotion en faveur des femmes et un travail sur la diversité.
> Le laboratoire Expanscience, fabricant des produits pour bébés, Mustela. L’enseigne s’est vue récompensée pour ses engagements visant à réduire de 20% la consommation énergétique, d’eau et la production de déchets sur son site de production d’Epernon, d’ici à 2015. Elle souhaite également développer 100% de nouveaux produits éco-conçus grâce à l’utilisation de tournesol, colza, avocat et soja, contre 80% actuellement.
Source : L’Express

Laisser un commentaire