Beat The Microbead, l’appli qui détecte le plastique dans les cosmétiques

Le plastique dans les cosmétiques, c’est pas vraiment fantastique ! En effet, je vous avais déjà parlé de ce sujet dans un article consacré aux impacts de la cosméto sur la biodiversité marine. Si vous l’avez manqué, vous pouvez le retrouver ICI. Mais pour vous la faire courte, voici un petit résumé de ce dont il s’agit.
Certains produits cosmétiques contiennent des microbilles de plastique (exfoliants pour le gommage), aujourd’hui au cœur de nombreux débats. Depuis quelques années, une campagne de lobbying est menée par Plastic Soup Foundation et une coalition d’ONG, dont Surfrider Foundation Europe, pour interdire leur utilisation dans les cosmétiques. Cette campagne a commencé à porter ses fruits puisque début 2013, le géant Unilever a annoncé qu’il abandonnait l’utilisation de microbilles de plastique dans certains de ses produits cosmétiques en justifiant cela par une volonté de préserver les océans.

C’est dans cet esprit que le 4 octobre dernier, deux associations néerlandaises ont lancé l’application « Beat The Microbead » qui permet de savoir si les produits cosmétiques contiennent du plastique.

Comment ça marche ? À l’aide de son téléphone portable, il suffit de scanner le code-barre de l’article et grâce à un code couleur, l’application nous révèle la présence (ou pas) de plastique.

> Rouge : le produit contient des microbilles de plastique,

> Orange : le produit contient aussi du plastique mais le producteur s’est engagé à le supprimer,

> Vert : le produit ne contient pas de microbilles.

L’objectif de cette application est d’éclairer les choix des conso et de les rendre plus éco-responsable pendant leurs achats tandis que les déchets polluent de plus en plus la nature. En particulier les océans où gisent près de 7 millions de tonnes de masse de plastiques.

Beat The Microbead est gratuit et disponible en 5 langues dont le Français. Pour que l’application s’améliore, chaque pays doit fournir une liste de produits d’hygiène et de soin contenant ou non des microbilles de plastique. Surfrider Foundation Europe, en charge de l’appli en France, alimente déjà la base de donnée. « Il est important que les consommateurs nous fassent par de leur expérience pour compléter cette base » indique l’association.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.beatthemicrobead.org.

Laisser un commentaire