40% des produits de beauté contiendraient des perturbateurs endocriniens…

Depuis un certain temps, on ne parle plus que de ça dans tous les médias : les perturbateurs endocriniens dans nos produits cosmétiques !

En cause, une étude rendue publique ce vendredi 13 septembre 2013 – date définitivement fatidique – par Notéo révélant que 40% de nos produits de beauté contiendraient les fameux perturbateurs endocriniens : substances synthétiques qui modifient la régulation hormonale.

Deux mots sur Noteo
Il s’agit d’un outil de notation des produits de grande consommation qui évalue les produits sur différents critères : santé, environnement, aspect social et prix pour éclairer nos choix de consommation. Je vous en parlerai plus en détails une prochaine fois. Sinon à découvrir ICI.

Deux mots sur les perturbateurs endocriniens
Ce sont des substances que l’on suspecte d’avoir des effets néfastes sur la santé humaine, à savoir une réduction de la fertilité et une augmentation des cancers hormono-dépendants, comme le cancer du sein. En savoir plus.

Les experts de Notéo ont évalué quelques 15 000 produits sur le marché et ont particulièrement souligné la présence de ces ingrédients dans les vernis à ongles (qui n’ont jamais eu autant le vent en poupe qu’en ce moment). Ils ont particulièrement incriminé les parabens (ça, on commence à comprendre) et les cyclopentasiloxanes (famille des silicones). En savoir plus par ICI.

Les perturbateurs endocriniens sont susceptibles de provoquer, même à très faibles doses, une grande variété d’effets. Ils sont ainsi suspectés d’avoir un impact sur la fertilité et d’être liés à l’augmentation du nombre de cancers dits hormono-dépendants, comme le cancer du sein.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#6zXKzRpZLIRDt32L.99
Selon une étude rendue publique vendredi 13 septembre, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Une substance chimique qui perturbe la régulation hormonale.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#TwiwLhKsIuK4x3OQ.99

Selon une étude rendue publique vendredi 13 septembre, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Une substance chimique qui perturbe la régulation hormonale.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#TwiwLhKsIuK4x3OQ.99

Selon une étude rendue publique vendredi 13 septembre, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Une substance chimique qui perturbe la régulation hormonale.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#TwiwLhKsIuK4x3OQ.99
Selon une étude rendue publique vendredi 13 septembre, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Une substance chimique qui perturbe la régulation hormonale.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#XWDOIKw4oqcKXG3d.99

Selon une étude rendue publique vendredi 13 septembre, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté contiennent au moins un perturbateur endocrinien (PE). Une substance chimique qui perturbe la régulation hormonale.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/beaute/40-des-produits-de-beaute-contiendraient-des-perturbateurs-endocriniens_1282069.html#XWDOIKw4oqcKXG3d.99

Une réponse à "40% des produits de beauté contiendraient des perturbateurs endocriniens…"

  1. […] un peu de ménage dans votre salle de bain. Think Dirty analyse précisément les ingrédients potentiellement toxiques (cancérigènes, allergènes, perturbateurs endocriniens ou toxiques), soit en moyenne 1/3 des […]

Laisser un commentaire