The Body Shop & sa Campagne "Stop sex trafficking of children & young people"

La cosmétique solidaire et ses produits ‘partage’, sont nés de la célèbre marque britannique, The Body Shop. Incontestablement précurseur en matière de responsabilité sociale – et même environnementale – dans l’univers de la beauté, cette entreprise s’est toujours démarquée par son aura fortement activiste. Créée en 1976 par une militante rebelle et acharnée, Anita Roddick a fait de ses valeurs éthiques et de ses convictions, un outil de travail, de performance et d’innovation : un bel exemple à suivre…

The Body Shop a ainsi mis en place le concept d’’Ad-tivisme’ (terme anglais qui combine la publicité et l’activiste), qui lui permet de participer au débat public en exposant sa propre vision des choses avec audace. Sur le front des droits de l’homme, elle a mené aux côtés d’ONG comme Greenpeace, Amnesty International, Friends of the Earth, entre autres, d’innombrables campagnes. L’enseigne prend également position sur des thèmes plus politiques.

Avec sa campagne « Make your Mark », qui a mobilisé plus de 3 millions de clients, elle n’a pas hésité à dénoncer les pratiques peu scrupuleuses d’autres entreprises et à lancer un appel au boycott comme celui du groupe Exxon pour sa position anti-Kyoto. Rappelons-nous, également, son combat contre les tests sur les animaux, qui a permis leur interdiction en Angleterre en 1998 !

The Body Shop, c’est également une marque qui peut se targuer de ne jamais avoir passé un seul encart publicitaire, elle communique seulement sur les valeurs qu’elle prône et les engagements pour lesquels elle se bat comme en témoigne ses campagnes « Faisons reculer la violence conjugale » en soutien à la Fédération Nationale Solidarité Femmes et « Faisons reculer la violence domestique ». Cette dernière menée dans 35 pays, s’adressait aux 275 millions d’enfants qui y sont exposés dans le monde entier, et a permis de récolter des fonds pour soutenir l’Association « Enfant et Partage ».

En 2008, elle lançait sa campagne mondiale « Move Your Lips » en association avec la Staying Alive Foundation et MTV, pour lutter contre le VIH en sensibilisant les jeunes sur le sujet.

Mais la marque ne s’arrête pas à la diffusion de campagnes militantes, elle propose également aux consommateurs de s’engager à ses côtés pour récolter des dons et ainsi, mieux sensibiliser l’opinion publique. Pour ce faire, l’enseigne suggère des produits cosmétiques, en édition limitée, dont une partie du prix est reversée à ces associations.

Aujourd’hui, elle témoigne de son soutien contre le « trafic sexuel des enfants », au côté d’ECPAT (End Child Prostitution, Child Pornography and the Trafficking of Children), via ses compagnes et un produit de beauté. Parce qu’on estime à 1 million deux cent mille le nombre de mineurs victimes de trafic, d’exploitation et d’abus sexuels chaque année dans le monde, la marque a choisi de s’insurger contre ces pratiques.

Son dernier slogan « Stop au trafic des mineur à des fins sexuelles » vient ainsi demander le concours des consommateurs qui peuvent prendre part au combat en achetant la dernière Crème Mains Douceurs & Cœurs d’Or. Autre objectif de la campagne : lancer une pétition mondiale pour que chaque pays, où la marque est présente, s’engage à son tour dans une démarche pour s’opposer à ce fléau criminel.

Vous pouvez décider, VOUS AUSSI, de participer à ce combat…

Laisser un commentaire